Slider


Depuis le voyage inaugural du Queen Mary II en 2004, François Potier a filmé plusieurs paquebots en escale à Cherbourg. Adoptant le point de vue d’un curieux resté à quai, il a suivi leur trajectoire dans le port. C’est un montage de ces départs qu’il présente à l’occasion de la commémoration du passage à Cherbourg du Titanic.

Le souvenir de l’épopée transatlantique demeure dans la rotation actuelle des paquebots. Les plans-tableaux en montrent le gigantisme et la technicité tandis que l’accélération des images les transforme en fragiles jouets mécaniques. Dans ce ballet, se côtoient l’inertie et la grâce, le dérisoire et le merveilleux.

Rétroprojetés sur les baies vitrées de la salle des fêtes, les paquebots se déplacent au centre de la ville. A la nuit tombée, l’ancienne halle devient une grande fenêtre ouverte sur la mer. Entre les montants métalliques, passent alors des rêves de voyages lointains.

La Grande Traversée est accompagnée d’une création sonore de Jean-René Dalerci.

Ce projet, proposé par Le Point du Jour Centre d’art / Editeur, a été réalisé avec le soutien de la Communauté urbaine de Cherbourg dans le cadre de « Titanic Cherbourg 1912-2012 ».

La grande traversée